lundi 16 septembre 2013

La RFID au service des aveugles et malvoyants à Toulouse

Désireuse d'adapter les services et les collections aux besoins des utilisateurs afin de favoriser l'autonomie de tous les publics, la Bibliothèque de Toulouse a saisi l'opportunité qu’offre la RFID (Radio Frequency Identification) pour étendre l'accessibilité des documents au-delà des collections adaptées. 

Grâce au développement d’une application spécifique pour le Milestone 312, la Bibliothèque de Toulouse offre à ses usagers un service d’identification de tous les documents de la Médiathèque José Cabanis en synthèse vocale via leurs étiquettes RFID. 


Positionné sur un document, le Milestone 312 petit lecteur Daisy utilisé par les déficients visuels, détecte l’étiquette RFID et énonce via la synthèse vocale les principales informations relatives au document : auteur, titre, résumé… 

Cette innovation permet d’encourager l'autonomie et la mixité des publics, mais aussi d’offrir un usage égalitaire pour tous. Elle s’inscrit dans la démarche d’accessibilité de la Bibliothèque de Toulouse. Le dispositif, porté par l’expertise de Jean-Michel Ramos, bibliothécaire déficient visuel à la Médiathèque José Cabanis, est utilisé par les usagers depuis le mois de juin 2012.


Pour en savoir plus : un article du Bulletin des Bibliothèques de France

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...